Faire ses études supérieures au Canada

POURQUOI ETUDIER AU CANADA ?

Au Canada, l’enseignant est considéré comme un expert qui est là pour faire réussir l’étudiant. La communication entre enseignant et élève est ouverte et favorise la responsabilité et l’autonomie : les étudiants, par exemple, notent leurs professeurs selon des critère pré définis.

Il est facile de changer de parcours en cours de cursus, et les expériences extra universitaires sont valorisées. Il y a beaucoup de travaux en petits groupes, et peu de cours en amphithéâtre.

Dernier point positif : c’est un moyen d’acquérir un très bon niveau d’anglais, même à Montréal où l’anglais et le français sont également pratiqués !

COMMENT PARTIR ETUDIER AU CANADA APRES LE BAC ?

Pour toute étude supérieure à 6 mois (ou un échange de plus de 4 mois), il est nécessaire d’obtenir un permis d’études (125 dollars canadiens).

L’AUCC (association des universités et collèges du Canada) recense les formations dans 91 universités. Le baccalauréat est préparé au cours de 3 années d’études supérieures dans les universités francophones du Québec. Dans les universités anglophones du Québec et autres provinces du Canada, c’est le bachelor qui est présenté après 4 années d’études.

Une maîtrise ou master selon les endroits peut ensuite être préparé en 2 ans puis un doctorat en 3 à 5 ans.

En dehors de universités, il y a des formations professionnelles pointues comme le Community College et Cegeps au Québec, les collèges of Applied Arts and Technology en Ontario qui regroupent 134 établissements en tout. Ces écoles préparent  à des diplômes propres à leurs écoles, et des passerelles sont établis pour intégrer ensuite une université.

POUR QUEL PRIX ?

Les études au Canada sont chères : le 1er cycle coûte de 10 000 à 30 000 dollars canadiens .

La solution pour partir au Canada à moindre coût  est de commencer son cursus en France dans une université partenaire d’une université canadienne.

Le CREPUQ propose des partenariats entre des universités françaises  et des universités québécoises (francophones ou anglophones).

Le programme MICEFA, propose également des cursus au Canada (et aux USA) auxquelles sont rattachées des universités franciliennes.

Le même système est proposé entre les universités de la région Rhône-Alpes et des universités de l’ Ontario)  avec le programme ORA.

Archives:

Les 4èmes et 3èmes d’alternance octobre 2015

Que pensent les étudiants de leur orientation au lycée ? novembre 2015

Les dispositifs pour éviter le décrochage scolaire janvier 2016

Etudier en Belgique après le bac février 2016

Le service volontaire européen mars 2016

Faire ses études supérieures au Canada