La gestion du temps

Qu’est ce qui détermine notre gestion du temps ? Comment peut on l’améliorer ?

Plusieurs facteurs  déterminent la gestion que nous faisons de notre temps :

Tout d’abord LA MOTIVATION : c’est elle qui nous stimule. Elle varie souvent selon la nature des tâches à réaliser, les priorités à donner, notre état général. Quand nous sommes motivés, nous sommes plus facilement satisfaits de ce que nous avons réalisé, nous en tirons du bien-être, nous ressentons moins de fatigue. Le temps se gère ainsi plus facilement.
Si la motivation est faible, il est possible de chercher des sources de motivation extérieures (choix d’un endroit agréable pour travailler, mise en place d’un planning, travailler avec quelqu’un…)  
 
Ensuite  L ORGANISATION : Gérer son temps suppose de s’organiser en définissant des priorités, en ayant une visibilité sur le travail qui reste à faire, en sachant gérer plusieurs activités en même temps.
Quand l’organisation d’un ou plusieurs travaux se met en place difficilement,  visualiser en l’écrivant ce qu’il y a à faire ou encore énoncer les tâches à réaliser en parlant favorise l’organisation et la gestion du temps. Cela permet de sortir du moment présent et d’avoir un autre point de vue.
 
Il y aussi LA CONCENTRATION : Trouver le rythme qui nous convient permet de mieux gérer notre temps. Cela suppose de se connaître et de savoir alterner travail-détente sur un rythme régulier. Pour garder une bonne concentration, la qualité du temps passé à travailler est importante. C’est ce qui permet d’être efficace.
Si le niveau de concentration est faible, être attentif(ve) à ces moments de déconcentration (dans quel lieu, à quel moment, quelle matière, quel environnement …) , veiller aux moments où la concentration est en train de baisser permet de décider alors de ce que nous pourrions faire pour sortir de cette situation
 
LA CONNAISSANCE DE SOI  est aussi indispensable en prenant de la distance par rapport à ce que l’on fait. C’est possible quand on apprend à résumer ce que l’on a fait, quand on évalue le temps dont nous allons avoir besoin, quand on analyse les raisons de ses échecs pour chercher à progresser. Identifier tout cela permet également de développer son autonomie.
Il est conseillé de résumer un travail qui vient d’être fini (dans sa tête ou par écrit), de comprendre ce qui nous a fait échouer et aussi ce qui nous a fait réussir (très important).
 
Dernier point : L ATTITUDE INTERIEURE : Notre état intérieur va avoir une influence sur notre gestion du temps. Un détail sans importance qui agace ,  un ressenti négatif sur un sujet, le sentiment d’être privé ( e) d’une activité agréable  …. gênent notre gestion du temps et nous ralentit.
Il est nécessaire d’être attentif à ce que l’on ressent : émotions négatives pour être mieux contrôlées et émotions positives pour ressentir une satisfaction qui donne de l’énergie.

Le 16/06/2017

Archives:

Les 4èmes et 3èmes d’alternance octobre 2015

Que pensent les étudiants de leur orientation au lycée ? novembre 2015

Les dispositifs pour éviter le décrochage scolaire janvier 2016

Etudier en Belgique après le bac février 2016

Le service volontaire européen mars 2016

Faire ses études supérieures au Canada avril 2016

Erasmus s’adresse aussi aux apprentis, lycéens et enseignants mai 2016

Le compagnonnage juin 2016

Le lycée professionnel octobre 2016

 Quels métiers pour demain ?   décembre 2016

Des repères pour les Bac +3 ?  février 2017

Donner du sens à son orientation    avril 2017

La gestion du temps