POURQUOI UNE REFORME DU BAC ?

QUEL EST L’UN DE SES OBJECTIFS  ?

La bac, examen bicentenaire, est plus un but à atteindre qu’une passerelle vers l’enseignement supérieur. Trop souvent, les lycéens ne se projettent pas suffisamment dans leur vie post bac et se retrouvent en situation d’échec dans leur nouvelle vie d’étudiant (à l’université moins d’1 étudiant sur 2 valide son entrée en 2nde année, moins d’1 étudiant sur 3 obtient une licence en 3 ans).

 

POURQUOI UN ORAL DE MATURITE ?

Cet oral portera sur une spécialité choisie en 1ère (en série technologique, l’oral ne change pas et reste « l’oral de projet » tel qu’il existe actuellement). Les compétences orales favorisent la réussite de sa vie étudiante et professionnelle. Espérons que des cours d’éloquence, expression … seront proposés ! Ce sera aussi pour les timides une occasion de se révéler !

 

POURQUOI LA CLASSE TERMINALE S’APPELLERAIT « CLASSE DE MATURITE » ?

La dernière année au lycée appelée actuellement « terminale » fait penser à « terminus » . Le terme « maturité » introduit la notion d’enseignement supérieur. Cette dernière année au lycée, si elle s’appelle « classe de maturité », symbolisera cette 1ère étape vers l’enseignement supérieur.

« Maturité’ est le nom donné à l’équivalent du bac en Italie, Suisse et Belgique.

 

POURQUOI UN GRAND ORAL ET SEULEMENT 4 EPREUVES ECRITES ?

Le nombre d’épreuves ( 10 à 15 actuellement) du bac actuel français est l’un des plus lourds au monde.

Avec cette nouvelle réforme, les disciplines seront organisées de la façon suivante :

– le tronc commun : français, philosophie, 2 langues vivantes et sport et une nouvelle discipline  » humanités numériques et scientifiques où il sera question de bioéthique et transition énergétique.

– les spécialités : elles sont au nombre de 8 : mathématiques, physique-chimie, SVT, histoire-géographie et géopolitique, SES, littérature et philosophie, langues et littératures étrangères, arts. Le lycéen en choisira 3 en 1ère puis 2 en « année de maturité ».

– des options continueront à être proposées.

Les épreuves écrites porteront sur français, la philosophie et les 2 spécialités choisies en terminale.

Les autres disciplines seront évaluées lors de contrôles continus.

 

ET LE BAC TECHNOLOGIQUE ?

Actuellement, les seules séries qui disparaitraient seraient les séries générales (L, ES, S).

Il est question de couples de majeures pour le bac technologique.

Il y a également l’idée de passerelles entre le général et le technologique avec l’introduction de disciplines technologiques dans la filière générale.

POURQUOI UNE REFORME DU BAC ?